AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fiction : You only have one chance you know

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cassye
Soldat
Soldat

avatar
Messages : 51
Date d'inscription : 07/01/2013
Age : 22

MessageSujet: Fiction : You only have one chance you know   Mer 20 Mar - 13:18

Hahum... J'écris cette fic pour des amies et je me suis mise en scène dans une histoire avec nos petits B.A.P, c'est une Zelo X Me même si l'histoire d'amour n'est pas l'intrigue principale. Je m'excuse pour les fautes ou autres. Je n'écrit pas très bien donc j'attend vos conseils et j’accepte toutes critiques! Merci beaucoup! J'espère que ça vous plaira !




Partie I :

Cette nuit là, j'étais seule dans ma petite maison (style chalet en bois) dans la forêt perdue au milieu de nulle part en Corée. Cela faisait trois mois que j'avais quitté la France pour vivre en Corée. Malgré que j'ai un peu de mal à subvenir à tous mes besoins parce que, le seul boulot que j'ai pu trouver était femme de ménage (LOL), ma vie était bien meilleure qu'en France. Je regardait par la fenêtre, il pleuvait averses; une petite nostalgie m'envahissait, mes trois amies me manquaient (non, je n'ai pas que trois amies mais elles se reconnaîtrons). Ma petite maison avait l'air bien miteuse mais c'était chaleureux et bien suffisant pour une fille seule. Alors que j'étais perdue dans mes pensées, que je me remémorait mon départ difficile dans ma nouvelle vie, ainsi que les raisons de mon départ, quelqu'un toqua à ma porte. J'eu un léger sursaut, qui pouvait bien toquer chez moi à une heure pareille ? Personne ne savait où j'habitait... Je m'avançai vers la porte, hésitante, quand tout à coup, les coups sur la porte se firent plus violents :

"OUVREZ CETTE PORTE OU JE LA DÉFONCE BORDEL !!!"

Ayant pris peur je m'exécutai. J'ouvris la porte doucement quand un homme me bouscula après avoir fermer violemment la porte, me plaqua contre le mur, m'empêcha d'hurler en posant sa main gauche sur ma bouche et pointa une arme à feu sur ma tempe avec sa main droite. Il me regardait droit dans les yeux, son visage étais salit par la boue, il était trempé et essoufflé... Que devais-je faire ? Il y'avait cette arme sur ma tempe.. Sa main continuait d'oppresser mes lèvres et il bouchait aussi mon nez, certainement sans le vouloir. J'avais peur, tout c'était passer tellement vite, je sentis les larmes se mettre à couler sur mes joues. Il avança doucement son visage à côté du miens pour venir me chuchoter dans l'oreille "Si tu hurles, ou si tu fais le moindre geste suspect je n'hésiterais pas à appuyer sur la détente". Il relâcha ensuite la pression, je sentis mon corps se laisser glisser le long du mur pour venir atterrir sur le sol, je tremblait de toute part, et les larmes ne s'arrêtaient pas. Je le regardait encore choquée, puis il tourna de nouveau la tête vers moi, et me fit signe de lui donner le téléphone qui se trouvait sur la table basse au milieu de la pièce, je lui tendis de manière craintive, il me lança un regard noir puis composa un numéro.

"Oui ! J'ai trouver une planque, c'est assez petit mais ça sera suffisant pour nous... oui au milieu de la forêt, ils ne nous trouverons pas ici. A peut près 500 mètres plus bas que la où nous nous trouvions il y'a 10 minutes, hein ? ouais y'a quelqu'un mais t'inquiète ça sera pas difficile de s'en débarrasser si il y'a besoin... Ouais okay je vous attend, à tout de suite."

Il balança le téléphone sur le canapé, puis se tourna vers moi en balançant

"Y'a où la bouffe ?"

Je le regardait encore choquée, je ne répondait pas, il leva les yeux au ciel

"roh, j'dois tout faire moi même c'est ça?"

puis il quitta la pièce et revint quelques minutes plus tard avec un morceau de pain et du fromage

"ça se voit que tu viens pas d'ici toi vu ce qu'il y'a dans ton frigo...Tu dois pas non plus venir des Etats-Unis vu comment t'es faiblarde et pleurnicheuse haha..".

Sa réflexion avait été blessante, et puis est-ce qu'il pensait que j'allais lui dire des infos sur moi après qu'il est pointé une arme sur moi ?

Après avoir fini son morceau de pain il se mit a regarder tout autour de lui et fouiller un peu partout dans ma maison, il se dirigea vers une armoire pleine a craquer de mangas et vit qu'ils cachaient une boite, il la prit, en voyant qu'il touchait à mes affaires personnelles je me suis dépêchée de la récupérée, il me regarda surpris puis afficha un sourire moqueur

"-Qu'est-ce que tu as a cacher dans cette petite boite ?
-Rien...
-Allez dis moi, qu'est-ce qui est si important pour que tu ose enfin me faire face hein?
-Ça ne te regardes pas."

Sans que je m'en rende compte il prit la boîte de mes mains et la leva le plus haut possible il faisait bien plus d'un mètre 80 et moi je mesurait 1 mètre 55 à peine alors je ne pouvait pas la récupérée; je faisait des petits bons de manière désespérée et lui donnait des coups de poings, mais avec la taille minuscule de ses derniers forcément il ne sentait rien, je lui hurlait dessus de me la rendre mais rien ne marchait, alors que je commençait à perdre patience quelqu'un toqua de nouveau a la porte. Son expression changea immédiatement et il redevint sérieux, il me tendit ma boîte et s'avança vers la porte et l'ouvrit.


Hum... voilà pour la partie une, elle est courte je sais, mais je voudrais vos avis avant de mettre la suite :3 J'ai déjà cinq parties de finies donc je suis bien en avance Smile I hope you'll enjoy!
Revenir en haut Aller en bas
Cassye
Soldat
Soldat

avatar
Messages : 51
Date d'inscription : 07/01/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: Fiction : You only have one chance you know   Mer 27 Mar - 19:57

Partie II :


Il ouvrit la porte, quatre individus entrèrent dans le hall, ils regardèrent tous autour d’eux, et félicitère celui qui avait trouver ma maison. Il affichait une expression d’enfant fier de lui, alors que quelques minutes avant, il avait un caratère vraiment désagréable. Au bout de quelque minutes, l’un d’entre eux remarqua enfin ma présence, j’étais toujours avec ma pauvre petite boîte dans les mains, il s’avança vers moi et me détailla… Tous se tournèrent vers nous, il remarquai mes yeux rouges et humides puis toujours en me regardant il lança

« - Zelo, est-ce que c’est toi qui l’a fait pleurer ? »

Tous prirent un air grave, surtout le présumer Zelo, il haucha la tête en signe de oui et baissa les yeux.

L’homme qui était près de moi pris ma tête pour venir la serrer contre son torse :

« - Je t’avais déjà dit qu’on ne pointai pas notre arme contre les gens sans raisons, qu’est-ce qu’elle t’avait fait hein ? elle t’avais empêcher de rentrer dans la maison ? … J’ai poser une questions
- Non..
- Alors pourquoi est-ce que tu l’as faite pleurer ? Je suis sûr qu’en lui expliquant nnotre situation elle t’aurais laisser rentrer sans que tu ai a l’effrayer comme ça . En pointant ton arme contre tout ce qui bouge tu ne sera rien de plus que ce que nous sommes accusé d’être, tu sais d’où nous sortons n’est-ce pas ? Alors tâche de te faire petit. »

Zelo haucha la tête de nouveau puis s’excusa auprès de moi.

« - Comment tu t’appelles ? Me demanda l’homme toujours près de moi
- Cassandra
- C’est un joli prénom *smile* Moi c’est Daehyun, appelle moi Dae si tu veux, ça sera peut être plus simple pour toi. Nous sommes désolé de nous imposer ici, mais nous avons vraiment besoin de ton aide, ou du moins de ton accueil, je pense que notre leader sera le mieux placé pour t’expliquer notre situation… »

Je le regardait encore, Daehyun avait un visage parfait, il portait les cheveux cours dégradé et efilé chatin clair, son visage Sali par la boue n’en restait pas moins attirant, il avait la bouche la plus parfaite que je n’ai jamais vu, sa lèvre supérieure était plus épaisse que sa lèvre inférieure, cela lui donnait un charme fou, et son sourire était angélique. Il me demanda gentillement où se trouvait la cuisine et s’y aventura suivit d’un autre garçon, Zelo était toujours dans son coin et se faisait réconforter par l’un des leur. Le leader, enfin je suppose que c’était lui, il avait l’air plus vieux et très sérieux, s’avança vers moi et me fit signe de m’assoir sur le canapé, je suppose que j’allais enfin savoir pourquoi il eu tout ce remu-ménage chez moi.

Il ouvrit la bouche tout d’abord pour se présenter, je fus très surprise en entendant sa voix, elle était très grave pour un asiatique, cela le rendait extrèmement masculin. Il s’appellait Bang Youngguk, il m’expliqua alors leur tragique histoire. Ils n’étaient qu’un petit gang sans grand interêt, ils avaient certes des activités malhonnêtes, mais que jamais ils n’avaient porter atteinte à la vie paisible des gens, un jour ils recrutèrent un nouvel arrivant. Il me raconta que c’était un jeune homme vraiment gentil et très intelligent, puis quelques mois après, un gang rival kiddnappa leur nouvel ami et pour le récupéré, ils furent obligé de braquer un camion de fond afin de payer la rançon. Lors de l’échange, les services spéciaux arrivèrent au lieu de l’échange et ils se rendirent compte que leur présumé ami était un policier, et qu’ils étaient piégés dès le début. Ils furent donc arrêtés et ils avaient réussis a s’échapper il y’a peu, la prison se trouvait maintenant a quelques centaines de kilomètres, c’est pourquoi ils pensaient qu’en restant ici cachés oendant quelques temps, la police abandonnerait.

En entendant cette histoire, je ne su quoi dire, ils avaient du traverser beaucoup de choses difficiles. Ce Leader avait l’air d’être quelqu’un de très gentil malgrès son visage strict et sa grosse voix, il avait l’air comme un père. Je fini notre discution en lui disant que j’acceptais de les accueillir, mais que je ne voulais voir aucune arme, même s’ils les avaient sur eux, je ne voulais pas le savoir. Il me souria en me remerciant, son sourire était magnifique et apaisant, puis il ébouriffa mes cheveux.

Daehyun revint de la cuisine suivit de son ami, Zelo et celui qui était resté à ses côtés nous rejoignirent aussi. Bang me regarda et me demanda comment nous allions nous organiser pour dormir, il est vrai que sur le coup je n’avait pas penser à ça :

« Moi : - Ah… hum c’est vrai que je n’ai pas penser à ça, je n’ai que deux chambres… Je pense que trois d’entre vous peuvent dormir dans la chambre d’ami, puis un pourrait prendre le canapé, après pour l’autre j’ai un lit deux places mais bon…
Daehyun : Personnellement ça ne me dérange pas de dormir avec toi *big smile*
Bang Youngguk : Je propose que Dae, JongUp et Himchan dorment tous les trois dans la chambre d’amis, c’est les plus dangereux avec les filles.
JongUp : Dangereux ? J’suis pas dangereux moi ! J’aurais pu lui tenir chaud par contre.
Himchan : Si il y’en a un qui est dangereux c’est bien Daehyunnie, avec lui elle risque le viol xD
Moi : O_O quoi ??!...
Bang : Plus de discution vous serez tous les trois dans la même chambre et c’est tout, quand à moi… Cassandra ça ne te dérange pas si tu partages ton lit avec Zelo ? »

Un grand silence ce fit entendre, puis Zelo et moi nous sommes exclamés en même temps :
«QUOI !? »

Moi : Non mais je crois que je préfère encore dormir avec Dae et risqué le viol là !
Dae : sérieux ? Surprised
Zelo : t’façon qui voudrais dormir avec toi ! J’ai aucune envide de dormir avec une nana qui pisse des yeux aussi facilement que toi !
Moi : Ah ouais ? Bah moi j’dors pas avec un psychopathe de la gachette !... »

Nous continuons à nous banancer des insultes à la figure, Himchan et JongUp se moquaient de nous en disan que nous nous entendions bien, Youngguk qui commençait à perdre patience hurla dans la salle à manger :

« Bang : Ca suffit maintenant !!! On se calme tous ; on s’en fou des histoires de violeurs ; psychopathe ou je sais pas quoi ! »

Il eu un énorme blanc, tout le monde regardait vers Yongguk choqué, sa voix avait presque fait trembler les murs de la maison, c’était vraiment impressionnant.

« Yongguk : C’est mieux que ce sois Zelo de toute manière, c’est avec lui que tu risque le moins de… hum, désagréments. Il n’a que 16 ans, c’est encore un jeune timide et innocent il ne te fera rien.
Moi : 16 ans o_o ? C’est une blague ? C’est juste un gosse alors xD
Zelo : parce que tu as quel âge toi ?
Moi : 18 ans.
Daehyun : 18 ans *frand sourire*
Bang : N’y pense même pas Daehyun… »

Bang et Daehyun étaient partis dans je ne sais quel débat sur me draguer ou je ne sais quoi.

« Moi : Hum… au fait Dae, tu faisais quoi dans la cuisine avant de t’incruster dans la conversation ?
Dae : Ah ! Merde j’ai laisser la cuisinière allumée ! »

Il était partit dans la cuisine en courant suivit d’Himchan, Bang et Zelo. Seuls JongUp et moi étions resté dans la salle à manger. Il regardait autour de lui et souriait bêtement, c’était un jeune homme plutôt étrange, il souriait pour rien en observant ma maison. Il avait de petits yeux et un sourire tellement beau quoi qu’un peu niait, des cheveux chatins clairs rasés sur le côté gauche et les reste coiffé sur le côté droit de sa tête.

« Moi : Tu cherches quelque chose ?
JongUp : Hum ? Non pourquoi ?
Moi : Je sais pas, tu regarde partout donc je me demandais si tu cherchais quelque chose en particulier.
JongUp : Non, je trouves juste que c’est une maison mignonne *sourit*
Moi : Ah ? Elle n’a rien de particulier pourtant.
JongUp : Bah, malgré que tu sois seule a vivre ici, c’est plutôt bien tenu et chaleureux.
Moi : Disons surtout que je n’ai pas beaucoup de boulot donc j’ai le temps de m’occuper de ma maison, je ne croule ni sur le boulot ni sur l’or
JongUp : Hum, ça ne doit pas être facile tous les jours…
Moi : C’est déjà plus facile que ma vie d’avant. »

Notre conversation fut interompue par Daehyun et le reste des garçons qui revinrent avec le dîner. Dae avait fait des spaguettis bolo et c’était véritablement un régal. Pendant tout le repas JongUp me regardait avec des yeux interrogateurs, ma réponse à ce qu’il a dit avait du sucuiter quelques questions.

« Bang : Est-ce que vous savez où se trouve l’autre traître ?
Himchan : Il est encore loin, d’après mes sources on devrait avoir le droit à une ou deux semaines de répit avant qu’il ne sache exactement où nous sommes.
Zelo : Il faudra déjà penser à où bouger pour la suite.
Bang : *en voyant que j’avais baisser la tête* On verra ça plus tard, on a pas eu un repas comme celui-ci depuis un long moment, *en me regardant* si tu veux on donnera une participation pour les courses étant donné qu’on va rester ici un petit moment .
Moi : Mais vous ne pouvez pas sortir dehors, pour une petite semaine ou deu je dépenserait un peu plus ça ne fait rien…
Bang : Je te passerait ma carte et mon code.
Moi : gné ?
Bang : T’as pas trop la dégaine d’une voleuse donc bon *clin d’œil*
Moi : D’accord… »

Le repas se déroulait maintenant dans la bonne hummeur et chacun d’entre nous avait complimenter Daehyunnie sur sa cuisine, en plus d’être beau il savait bien cuisiné, jusqu'à quel point était-il parfait ?

Après le repas, ils prirent leur douche un par un, puis vint mon tour. J’adorais prendre une douche bien chaude et sentir l’eau couler sur mon corps. Sans même m’en rendre compteje me mis a chanter, « To you » des Teen Top résonnait maintenant dans ma salle de bain. Comme j’avais l’habitude d’être seule chez moi, j’avais oublier de prendre mes affaires pour me changerdans la salle de bain (boulette). Je ne pouvait pas non plus demander à des inconnus de me ramener des fringues et des sous vêtements… Je décida donc de mettre une serviette autour de moi et de sortir comme ça. J’ouvris la porte en mode ninja, il me fallait traverser le couloir qui était perpendiculaire à la salle à manger où ils étaient tous, sauf Zelo (va savoir où il était), aucun d’entre eux ne regardait vers le couloir, je m’y aventurait doucement, une planche grinca « PUTE !! »
Tous se tournèrent vers moi :

« Daehyun : O.O
Himchan : Oh my god..
JongUp : *saigne du nez*
Bang : *tente de se comporter normalement* »

Ils me fixaient tous en mode choked. Puis Daehyun se le va, vient vers moi et me refardai de la façon la plus sérieuse du monde.

« Dae : *regard sérieux en rougissant*…
Moi : Hum… Je, je veux aller dans ma chambre..
Dae : hum..
Moi : oui ?
Dae : Bang, tu es sûr que je ne peux pas dormir avec elle à la place de Zelo ?
Moi : O_o quoi ?
Dae : Aller juste une fois !
JongUp : Moi aussi je veux *saigne encore du nez*
Himchan : Je peux mourir en paix (LOL j’écris que de la merde XD)
Bang : Si vous continuez comme ça, c’est moi qui dormira avec elle.
Moi : AH NON HEIN ! Tu ne vas pas t’y mettre aussi… *pousse Daehyun* Je vais dans ma chambre ! »

Je partit en courant dans ma chambre, puis commença a sortir mes sous vêtements et un pyjama décent. Alors que j’avait mis seulement mon bas de pyjama, la porte de la chambre s’ouvrit, et bienentendu j’eu un reflexe de merde, et je me retourna vers la porte. C’était Zelo, ses petits yeux étaient grand ouverts, il ne s’en remettait pas, au bout de quelque secondes, il baissa son visage rougit et sortit rapidement de la chambre.

« MAIS QU’EST-CE QU’ILS ONT TOUS A ETRE LA QUAND IL FAUT PAS BORDEL !!! »

Après être devenue hystérique, je mis mon pyjama et me posa sur mon lit pour souffler un peu.. Ils étaient la que depuis quelque heures et c'était déjà la pagaille... L'avenir ne me paraissait pas tout rose..
.
Revenir en haut Aller en bas
 

Fiction : You only have one chance you know

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [fan fiction] depuis se jour ou tout a changer ...
» fiction economique
» [CD] DARK TRANQUILLITY - Fiction (2007)
» Nouvelle fiction
» [Fan fiction] Dans la peau d'un garcon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
B.A.P France International :: Fanfiction-